Accueil / Chroniques / Histoire de bouddha ...

Histoire de bouddha ...

La Thaïlande regorge de milliers de statues de Bouddha. Il y en une cependant qui sort de l’ordinaire. Il s’agit d’un tout petit temple pas plus grand qu’un garage double et renommé pour sa statue de Bouddha en or massif. Il mesure près de quatre mètres de haut, pèse deux tonnes et demie et sa valeur dépasse les deux cents millions de dollars US. Son histoire est des plus captivante.

En 1957, on devait déplacer un monastère bouddhiste à cause de la construction d’une autoroute. Une des nombreuses œuvres d’art que l’on devait déménager était une immense statue de Bouddha toute en céramique de couleurs vives. On décida à l’aide d’une grue géante de la placer sur un camion pour poids lourd. En soulevant la statue, la céramique commença à se fissurer à la grande déception de tous. On stoppa les travaux pour réévaluer la manœuvre, craignant qu’à cause de son grand âge elle ne se désagrège complètement. Les experts eurent la surprise de leur vie : la céramique ne faisait que masquer un immense Bouddha en or massif. On croit que pour éviter que cette statue soit volée lors des nombreuses guerres des siècles passés, on l’avait recouverte de céramiques.

Les humains sont semblables à cette statue de Bouddha : ils cachent de l’or à l’intérieur. Il s’agit de briser la carapace qui le protège pour découvrir le trésor qui s’y cache. Et pour ce faire, il faut prendre le temps de connaître les gens, de leur sourire, de se rappeler leur nom. Pour ce faire il faut prendre le temps d’écouter les gens, de partager leur histoire. Pour ce faire il faut répondre à l’adolescente de la publicité du Québec qui demande : « M’écoutes-tu? »

Comme cette histoire d’un jeune Punk à qui on fit confiance, lui confiant un jour, une caméra en lui disant : « Tiens! Filme ce que tu trouves injuste. » Il produisit un film intitulé Roachtrip. Ce film a été présenté au Festival International du Nouveau Cinéma en 2003. Daniel Cross, réalisateur professionnel, l’avait écouté, un soir de printemps, lui raconté sa révolte devant le monde des adultes et avait découvert toute la richesse chez ce jeune de la rue. Mais plus que cela, il avait fait découvrir à ce jeune homme qu’il y avait d’autres façons d’exprimer sa révolte que par la drogue.

Et durant ce temps des fêtes, n’y a t’il pas meilleures occasions de découvrir les autres que ces nombreuses rencontres où tout le monde est de bel humeur? Au réveillon, pourquoi ne pas profiter de l’occasion pour en apprendre plus sur la génération qui t’a précédé, ou encore sur la génération qui te suit? A la fête du bureau, tu pourras peut-être y découvrir la grande générosité de ta compagne de bureau qui prend soin d’un fils handicapé, ou encore le drame d’un autre qui a perdu un être cher : tu y découvriras l’or qui se cache et qui ne demandait qu’à se révéler.

Sur ce, passez de belles Fêtes et à l’année prochaine…


Haut de page