Accueil / Chroniques / Prendre soin de soi ...

Prendre soin de soi ...

J’ai souvent parlé qu’il fallait aimer la vie si on cherchait le bonheur. Pas le plaisir, mais le bonheur, cette espèce d’état de sérénité qui fait que malgré les hauts et les bas de la vie, les embûches qui semblent se multiplier durant certaines périodes, on a à l’intérieur de soi une paix un enthousiasme qui nous assure que les beaux jours s’en viennent.

Mais pour aimer la vie, il faut s’aimer d’abord; il faut savoir se prendre soin! Pourtant, je vois beaucoup de gens bichonner plus leur voiture que leur santé. Je vois beaucoup plus de gens prendre soin de l’environnement, oubliant qu’on n’aura pas besoin d’environnement si les humains disparaissent par leur propre faute. Et les humains, c’est toi en premier! C’est à toi en premier lieu à prendre soin de la plus belle mécanique du monde, l’humain. Elle est d’une précision, d’une sophistication incroyable. On n’en finit plus de découvrir tous les détails qui font l’être humain que nous sommes tous.

Mais on pense souvent plus à ses pneus d’hiver sur sa voiture qu’aux bottes chaudes pour éviter une vilaine grippe qui dérègle la belle machine humaine. On préfère ben paraître plutôt que d’être en forme. Que dirions-nous d’une belle «Porche » dont le moteur n’aurait pas la puissance espérée? On aurait beau lui donner une belle cire pour la protéger contre les intempéries, elle n’avancera toujours pas plus vite tant qu’on ne soignera pas le moteur.

En ce sens là, prendre soin de soi, n’est-il pas surprenant qu’on parle beaucoup plus de maladies, de virus, de bactéries nocives que de santé? On parle de notre système de santé, mais n’est-il pas un système surtout axé sur soigner des maladies? Mais qui doit prendre soin des gens en santé si ce n’est chacun de nous! On discute de la nourriture à donner à nos animaux domestiques. On fait attention à ce que notre chat ne souffre pas d’embonpoint. Et nous? Notre propre nourriture? On sait tous que le sucre est vraiment nocif pour l’organisme. Pourtant, on fait régulièrement d’énormes desserts sucrés. On sait que le cholestérol est dangereux et pourtant on bouffe régulièrement de la charcuterie. Remarquez que j’ai employé partout le mot régulièrement : une fois de temps en temps, oser des sucreries ou des charcuteries, la merveilleuse mécanique saura s’en occuper. Mais ingurgiter des quantités de nourritures grasses plusieurs fois par semaine, ce n’est pas prendre soin de sa santé. Oui! Mais j’aime cela! Oui! Mais je ne fais que cela! Eh bien! Fais autre chose, mange autrement! Pourquoi? Parce que c’est ta santé. Elle vaut plus que ton «char» !

Il y a aussi le fait que cette magnifique mécanique, ton corps, a besoin de travailler, de bouger, de s’étirer, de se plier. Il n’est pas fait pour être stationnaire, et surtout pas dans la position assise. Il est fait pour marcher! Cela veut dire cesser de prendre la voiture pour faire un coin de rue. Cela veut dire te trouver un endroit prêt de chez vous, un parc, une avenue où tu iras régulièrement déplier tous tes membres, en forçant quelque peu la machine, marchant plus rapidement. N’ayez crainte de trop abuser : elle est beaucoup plus résistante qu’on le croit. Et que dire de se faire un programme de mise en forme dans un centre de conditionnement physique? C’est trop coûteux? Cette magnifique mécanique mérite plus qu’un séjour à l’hôpital quand elle se dérègle, non!

À prendre soin de soi, on ne se rend pas compte que l’on donne l’exemple à son entourage. Ceux qui nous côtoient souvent prennent bonne note de notre effort et éventuellement peut-être commenceront-ils à prendre en main leur propre condition physique. Comme pour la dissémination d’un virus, cette bonne habitude de soigner sa santé se répandra comme une vague de fond. On ne parlera plus alors de maladie, mais plutôt de santé et tous on pourra aimer la vie.

Prendre soin de sa santé! Un incontournable pour l’année qui vient!!!

JOYEUX NOËL À TOUS ET À L’AN PROCHAIN!!!


Haut de page