Accueil / Chroniques / « Slack la valve... »

« Slack la valve... »

Mon fils avait l’habitude de dire, lorsqu’un membre de la fratrie semblait s’exciter : «Slack la valve!». Il voulait ainsi l’inciter à relaxer, à respirer par le nez. Le même conseil s’applique à nous tous, et à moi le premier. Les vacances, c’est fait pour cela.

C’est ainsi que le Journal des Affaires du 7 juillet, 2012 titrait un article : apprendre à décrocher, c’est payant! Ceci vaut pour tous les humains sur terre. Mais ce qui m’a surpris en lisant un article de la revue Times du 9 juillet 2012, intitulé « Risk Factor », c’est de me rendre compte que le fait d’avoir des succès à répétition rend tellement invincible qu’on oublie de prendre du recul, qu’on en perd son jugement. C’est ainsi qu’à la suite d’une longue série de victoires, que ce soit dans une profession ou dans les affaires, ou dans la vie tout simplement, on atteint une certaine euphorie, une exubérance qui entraîne fatigue et stress et cette spirale de réussites empêche notre cerveau de fonctionner avec acuité : il en perd les pédales littéralement. C’est ainsi qu’on ne peut plus évaluer sainement les facteurs de risques, et que tôt ou tard, c’est la descente aux enfers. Et la dégringolade est  d’autant plus raide que le degré d’excitation était élevé!

IL faut apprendre à relaxer! Regardez les coachs dans le sport. Ils savent gérer le stress de leurs athlètes en retirant certains du jeu pour  donner la chance à leur organisme de récupérer, de reprendre son souffle. « Dans sa thèse de doctorat, M. Lemyre démontre que ce n’est pas l’entraînement qui mène au podium (pour les athlètes olympiques), mais la capacité de récupérer entre les durs entraînements. » (Les Affaires, 7 juillet, 2012, page 14)

Ceci me rappelle cette politique que M. Caron, un de mes professeurs aux HEC et associé senior chez Clarkson & Gordon, comptables agrées, avait instauré : il fallait que les associés et gérants importants prennent une semaine de vacances tous les trois mois. Il leur était interdit d’apporter quelques dossiers que ce soit. C’était les forcer à «slaker la valve!»

Les vacances sont là, à notre porte! C’est le temps de lâcher prise, de laisser aller la vie à un rythme plus lent. Depuis des mois, on trime à plein régime, avec tout ce que cela veut dire de cédules corrigées et réaménagées quasi impossibles à réaliser, et tout le stress qui s’en suit! C’est le temps d’être quelque peu dans la lune pour les semaines de vacances à venir. Car pas seulement votre voiture a besoin quelquefois d’être rechargée, mais chacun de nous a besoin de refaire le plein. Il faut prendre le temps de récupérer : «Slack la valve!»

Bonnes vacances à tous!!!


Haut de page